FAST airsoft vosges Forum Index
RegisterSearchFAQMemberlistUsergroupsLog in
[Essai-Black Roses] Combat d'Exo-frames

 
Reply to topic    FAST airsoft vosges Forum Index » Tout et nimp' » La cabane au fond du jardin Previous topic
Next topic
[Essai-Black Roses] Combat d'Exo-frames
Author Message
Kajibo
Guest

Offline




Post [Essai-Black Roses] Combat d'Exo-frames Reply with quote
Même si ce passage se place bien plus loin dans l'histoire que là où je suis actuellement rendu, j'avais tout de même envie d'essayer ^^

Enjoy Smile
Sun 5 Apr - 11:22 (2009)
Publicité






Post Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sun 5 Apr - 11:22 (2009)
Kajibo
Guest

Offline




Post [Essai-Black Roses] Combat d'Exo-frames Reply with quote
Mirranda et son binôme progressaient lentement et prudemment dans les rues sombres et étroites de Serenado. Une patrouille de routine, rien de bien intéressant en somme. Toutefois, la vampire ne pouvait s'empêcher de garder son doigt sur la détente de son arme. A l'aide du système de commande vocale, elle initialisa la connexion audio/vidéos avec son équipier. L'affichagee holographique de son HUD se synchronisa une fois la liaison effectuée et une fenêtre s'ouvrit, montrant le pilote du second ExoFrame. Ce dernier mâchouillait une cigarette à moitié consumée.

« Yep ?
- J’ai un mauvais pressentiment.
- Les instruments affichent quedal, regarde par toi même. »

Le rebelle avait raison. Mis à part son propre écho et celui de son camarade, Mirranda ne captait absolument rien sur le détecteur de mouvements, ni sur les senseurs électroniques et bio-métriques qui permettaient de repérer un être vivant ou une machine en fonctionnement. En résumé, le vide complet. De plus, elle ne percevait absolument rien dans les ruines environnantes. Le silence n’était troublé que par les lourds pas des deux armures de combat, soulevant des volutes de poussière dans un bruissement mécanique à chaque foulés. La carte en deux dimensions, qui évoluait en haut à gauche du système d’affichage en même temps que la jeune femme progressait, présentait la zone de façon simplifiée et le prochain point de passage. A ce rythme, la patrouille allait durer encore une heure…

Secondée par les servomoteurs de l’armure, Di’Stephano repris une posture passive, fusil vers le bas. De son autre bras, elle pressa un bouton sur la jambière de la machine, ouvrant un petit compartiment au niveau de la cuisse où elle saisit une petite balise qu’elle activa et fixa dans un pan de ruines. Elle allait reprendre la marche quand elle ressentit une étrange sensation. Immobile dans son ExoFrame, elle scruta les hauteurs des bâtiments délabrés.

« Pourquoi est-ce que t’arrêtes ? On a pas terminé. »

Mirranda ne répondit pas à la voix légèrement altérée par le système de communication. D’un murmure, elle activa l’interface de combat de l’exo-amure, puis se remit lentement en garde, les deux mains sur son arme. L’assistance de visée s’initialisa sur les écrans hololithiques qui lui retranscrivait parfaitement son environnement, comme si elle ne portait pas l’imposant et sophistiqué casque de l’armure et voyait de ses propres yeux. A son angle de vue naturel de 180° s’ajoutaient deux autres hologrammes lui permettant de voir derrière elle et sur ses flanc sur un angle de 90° chacun. Un réticule de visée, directement relié à l’interface intégrée de l’arme pour une précision optimale, apparu sur l’écran principal ainsi qu’un compteur de munitions. A l’extérieur, en observant la machine dans laquelle elle se trouvait, il aurait été impossible de remarquer à quelle point elle était tendue. Cependant, son binôme pouvait aisément le voir sur son visage, via l’image retransmise sur son HUD.

« Quelque chose ne tourne pas rond. La zone n’est pas aussi vide qu’on le croit.
- Rah, si tu le dis… Toujours est-il qu’on est seuls, y’a pas un chat dans l’co… »

Le pilote n’eu pas le temps de terminer sa phrase qu’une masse imposante sautait d’un toit vers la façade d’un autre bâtiment, pour y rebondir d’une nouvelle impulsion et voler jusqu’à son ExoFrame. Le choc envoya l’armure glisser sur le dos à quelques mètres de sa position précédente. Sonné, le rebelle eu à peine le temps de lever son fusil Gauss que son assaillant chevauchait déjà son armure et en saisissait la tête d’une seule main. L’intense lumière délivrée par la décharge électrique permit alors à la vampire d’observer l’agresseur.

Une exo-armure de la milice, plus svelte que les modèles conventionnels et d’apparence plus agressive. Peinte en rouge et en argenté, sa silhouette fine mais puissante lui donnait un air de prédateur. Elle semblait de plus quelque peu plus grande que la version d’infanterie. D’imposants mécanismes, absents sur les Silver Soldiers, étaient fixés sur ses avants bras et semblaient assez grands et larges pour contenir une arme suffisamment puissante. Des câbles reliaient ceux-ci dans son dos, jusqu’à une sorte de générateur d’où émanait une vive lumière bleue et plusieurs systèmes externes pour le moins étranges. D’autres câbles parcouraient sa structure, du plastron au dos. Un unique œil brillait d’une lueur écarlate sur le casque cyclopéen de la machine.

Lorsque celle-ci se releva, tout les systèmes électroniques de sa proie avaient complètement grillé, rendant l’exo-armure totalement inutilisable. La décharge électrique délivrée par le gantelet de l’attaquant n’épargna pas l’infortuné pilote, cuit comme dans un micro-onde. Bien qu’il n’eu fallu que quelques secondes pour détruire son Soldier et le tuer, ce dernier devait avoir terriblement souffert jusqu’au trépas. Ses hurlements se répercutaient encore dans le cockpit de l’armure où siégeait Mirranda, même une fois la liaison audio/vidéo perdue. Peut-être était-ce plutôt la jeune femme qui ne parvenait à pas à chasser ce son de son esprit. Toutefois, elle dû ramener son attention sur l’ExoFrame qui se tournait vers elle.

Il se rua alors vers sa seconde cible, se montrant étonnement plus rapide et agile qu’il ne le laissait paraître. Une fois l’assistance de tir ajustée, Di’Stephano pressa la détente et envoya une volée de projectiles vers l’assaillant. Les compensateurs de reculs absorbèrent parfaitement les tirs de l’arme qui projetait des balles de 44mm à une vitesse impressionnante via l’accélération magnétique. Par de multiples bonds sur les côtés, l’attaquant esquiva chaque tir et ne fut nullement ralentis. C’était ahurissant. La vampire cessa de faire feu une seconde avant l’impact et amorça un violent coup de crosse, en vain. Le milicien la désarma sans aucun problème et la projeta contre un mur en ruine d’un seul coup.

Même pour Mirranda, suivre des mouvements aussi rapides et violents était difficile. Encaissant le choc du mieux qu’elle le pouvait, elle redressa la machine et dégaina la lame de combat dont le fourreau se situait dans son dos. Si dans les mains d’une exo-armure, haute de plus de deux mètres, celui-ci paraissait d’une taille relativement normale, sa lame n’en mesurait pas moins plus d’un mètre et demi. En réponse, l’ExoFrame de la milice s’illumina lorsque plusieurs voyants s’allumèrent sur ses imposants avant bras, d’où sortirent deux longues et terrifiantes lames dentelées. Le moteur de celles-ci s’activèrent dans son ronronnement caractéristique et les chaînes se mirent à tourner à une vitesse folle. D’énormes tronçonneuses montées sur une armure de combat.

La jeune femme se souvint alors que Verhanberg lui avait déjà parlé de cet instrument de mort lors du briefing sur les ExoFrames. La toute dernière création de la milice en termes d’armure de combat. L’EF7 « Silver Punisher », spécialisée dans la destruction des véhicules et des exo-armures en combat rapproché. Un cauchemar pour l’infanterie également… Une machine équipée de lames Carver, capable de découper presque n’importe quoi en quelques coups, de massacrer tout un peloton en quelques minutes et de rendre inutilisable tout système électronique. De plus, nombre de ses compétences demeuraient encore inconnues pour les rebelles. Un adversaire de taille. Soudainement excitée à l’idée d’affronter un tel monstre d’acier, Di’Stephano arma son bras droit et s’élança en avant avec le sourire.

Sa force et sa vitesse décuplée par les servomoteurs, la vampire assena un violent coup vertical à son opposant qui esquiva sans difficulté en se déportant sur le côté. Ce dernier contre-attaqua en envoyant un coup de taille au niveau de la tête du Soldier qui s’agenouilla pour éviter, ayant précisément prévu le coup en voyant l’ennemi amorcer son mouvement au ralentis. Dopée à l’adrénaline, il lui était plus facile d’analyser son adversaire et de le suivre malgré sans grande vitesse d’exécution. En position avantagée, Mirranda se propulsa contre le torse de son ennemi en lui enfonçant son épée dans le torse, sectionnant au passage les deux câbles de refroidissement qui évitaient au plastron de surchauffer et entamant son blindage.

Toutefois, la lame ne pénétra pas assez loin pour atteindre le pilote, qui réagit promptement malgré l’affolement de tout les instruments de son armure. L’ExoFrame de la jeune femme aurait bien pu résister le temps de détruire celui du milicien, mais Liberty avait grand besoin de ces machines et il valait mieux en prendre soin. La vampire battit en retraite, laissant les immenses tronçonneuses trancher dans le vide, et réarma, tenant sa lame à deux mains et pointe vers l’arrière. Elle connaissait la faiblesse de son ennemi et il lui fallait l’exploiter.

L’hallucinante performance du Punisher prenait son origine dans le prototype de générateur dont elle était équipée. Celui-ci, incorporant quatre batteries V3, pouvait virtuellement fonctionner sans discontinuer. Lorsque deux des batteries fonctionnaient en même temps, les deux autres se rechargeaient progressivement grâce à la toute dernière innovation des technologies en énergie. La fusion contrôlée dans le cœur du générateur de deux éléments chimiques particuliers, encore inconnus de la rébellion, dégageait une quantité phénoménale d’énergie, et comme ceux-ci ne disparaissaient pas lors du processus et produisaient continuellement… L’inconvénient de ce système était alors sa taille et la nécessité d’un refroidissement constant. Pour incorporer ce générateur au Punisher, sa structure avait du s’adapter à la silhouette particulière de la machine. De fait, au lieu d’être simplement placée dans son dos comme pour les Soldiers, sa source d’énergie passait également par son plastron. Un point faible de choix. Mais un risque très faible si on prend en compte les aptitudes conférées par une telle puissance. Toutefois, le générateur devenait rapidement instable si le plastron et le système de refroidissement se voyaient endommagés. Il fut ironique de remarquer que ce prototype portait le nom de code « Eternity », alors que cela allait être lui-même qui causerait la perte de son bénéficiaire. Si quelqu'un pouvait venir à bout seul d’un de ces terrifiants ExoFrames, ce devait être Mirranda.

Euphorique grâce au plaisir que le combat lui procurait, celle-ci se rua à nouveau et frappa en diagonale, plus vite que précédemment. Dans l’incapacité d’esquiver, l’ennemi para la lame via ses deux Carver, brisant peu à peu la structure d’adamantium de l’arme. Cependant, la rebelle n’attendit pas que son épée rompe et envoya un violent coup de pied dans le torse de l’exo-armure, la propulsant sur quelques mètres. Elle allait en profiter pour ramasser rapidement son fusil Gauss, sa lame de contact trop fragile pour être efficace, quand l’ennemi disparu soudainement dans un grésillement désagréable pour l’ouïe. Attentive et concentrée, Mirranda récupéra le fusil d’assaut et tenta de repérer son adversaire invisible. Si ce dernier pouvait se rendre invisible à la vue et aux senseurs de l’ExoFrame, cela devait consommer une grande quantité d’énergie. La vampire activa les détecteurs thermiques d’un ordre vocal et scruta les écrans hololithiques à la recherche du milicien. Ci et là, elle percevait de fugaces traînées de chaleur. Quelques bruits de pas, légèrement étouffés. Peu à peu, elle calculait, devinait les mouvements de sa cible. Celle-ci lui tournait autour, semblant attendre le moment le plus propice pour fondre. Son pilote ne devait pas se douter que son camouflage optique n’occultait pas tant que cela. Cependant, il ne pouvait ignorer le fait que son armure surchauffait de seconde en seconde et se trouvait en mauvais état, diminuée. Il lui fallait être prudent. Tronçonneuses désactivées pour limiter le bruit, il devait vaincre en un seul coup. Au moment propice, il leva son bras droit vers la nuque de l’exo-armure rebelle et se prépara à y envoyer une décharge mortelle. La proie se retourna brusquement et pressa la détente en une demi-seconde. Le Silver Punisher recula sous un tir soutenu, encaissant de peine et de misère les tirs directement. Une balle pulvérisa son œil rougeâtre, rendant son pilote aveugle alors que la structure du plastron cédait jusqu’à un point critique. Dans un hurlement de fureur et de plaisir guerrier, Mirranda brisa la détente de son fusil et vida ce qui restait de son chargeur. Lorsque l’alarme au son électronique indiquant que le chargeur était vide retentit dans le cockpit, la cible gisait contre un mur en ruine, le torse broyé. La jeune femme retrouva petit à petit son calme, la soif de combat passée. Le générateur Eternity avait fondu, irrécupérable, et le pilote n’avait évidemment pas survécu.

Toutefois, une bonne partie de l’ExoFrame pouvait être récupérable. Le Silver Soldier de son camarade, oblitéré, serait quant à lui désassembler et recyclé au mieux. Le rebelle qui le pilotait, lui, n’aurait plus que de bien pauvres funérailles… La vampire de Gabriac activa le communicateur longue portée de son armure, joignant Liberty grâce aux multiples balises qu’elle avait semé sur son chemin et qui lui servaient de relais tout en retransmettant un grand nombre d’informations en temps réel au camp principal. Actuellement avec plusieurs officiers dans le « QG », Marylynn réceptionna l’appel et s’empara d’un micro relié au terminal de communications.

« Patrouille n°2, je vous reçois.
- Mary ?
- Que se passe t’il Mirranda ?
- On a subit l’attaque d’un Punisher.
- Je suppose que ton binôme…
- Ouais… il me faut une équipe de récupération pour son ExoFrame et pour l’autre. Je l’ai pas mal endommagé, mais doit bien en rester quelque chose d’exploitable.
- On a ta position sur l’écran, je t’envoie deux camions. Ca va toi ?
- Ca va, ne t’inquiète pas. Mon armure est quasi-intacte aussi.
- Je suis soulagée.
- J’continue ma mission ? Je suppose que ces connards n’en ont pas envoyé deux, l’autre n’aurait pas laissé le premier se faire dégommer.
- Hum… je préfère que tu restes là et que tu escortes nos gars une fois arrivés.
- Entendu.
- Fais attention.
- Reçu. »

Di’Stephano coupa la liaison. Même si le relief offraient une très bonne couverture face au piratage des fréquences radio, le contexte actuel favorisait la paranoïa. Dans la même idée, elle enclencha instinctivement un nouveau chargeur dans son fusil. On se sait jamais.
Sun 5 Apr - 11:23 (2009)
mat
Coupain des Sapins

Offline

Joined: 17 Apr 2008
Posts: 1,757
Localisation: DTC
Masculin Poissons (20fev-20mar)

Post [Essai-Black Roses] Combat d'Exo-frames Reply with quote
put1 le chapitre....

_________________
A force d'enculer les poules, on finit par casser les oeufs!
Sun 5 Apr - 17:53 (2009) MSN
Kajibo
Guest

Offline




Post [Essai-Black Roses] Combat d'Exo-frames Reply with quote
Traduction en commentaires pertinents ? Mr. Green
Sun 5 Apr - 17:54 (2009)
Mini-Troll
Coupain des Sapins

Offline

Joined: 12 Sep 2008
Posts: 481
Localisation: Antre du Troll Vénérable
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe
Team: Et ma main dans ta tronch

Post [Essai-Black Roses] Combat d'Exo-frames Reply with quote
Ben.... Okay

_________________
Tue 7 Apr - 14:30 (2009) MSN
Display posts from previous:    
Reply to topic    FAST airsoft vosges Forum Index » Tout et nimp' » La cabane au fond du jardin All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to: 

Top 10 | Top 50 | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Flowers Online.